Vos questions sont entre de bonnes mains

Constipation : les mesures diététiques

Partager
Envoyer par email

En cas de constipation, l'alimentation est souvent la clé du problème. En optant pour des mesures diététiques simples, vous pourrez dans bien des cas régler le problème.

N'oubliez pas non plus de suivre nos conseils pour faciliter le transit.

Constipation : une alimentation riche en fruits et légumes

Bol fruits raisin fraise bananes

L'alimentation doit avant tout être équilibrée, riche en fruits et légumes et pauvre en sucres et en graisses. Il faut manger 5 fruits et légumes par jour qui, en plus de leur apport vitaminique, constituent une bonne source de fibres.

Certains fruits et légumes ont même un effet laxatif naturel, car ils contiennent entre autres du sorbitol. C'est le cas des légumes verts (poireaux, haricots, épinards...), du melon, des agrumes...dont vous pouvez abuser si vous êtes constipé !

Les crudités sont également efficaces contre la constipation, mais elles risquent d'irriter le côlon et d'augmenter les ballonnements si vous en consommez trop.

Augmenter l'apport en fibres

L'une des causes majeures de la constipation est l'apport trop faible en fibres alimentaires. On en consomme en moyenne deux fois moins que ce qui est recommandé.

Ces fibres permettent d'augmenter le volume des selles, en se gorgeant d'eau dans le côlon, ce qui facilite le transit et la défécation. En outre, les fibres stimulent la motricité du côlon, c'est-à-dire ses contractions qui aident à faire transiter les aliments dans le tube digestif.

La source principale de fibres est le son des céréales complètes : il faut donc consommer du pain complet, des pâtes au blé complet, des céréales complètes au petit-déjeuner...

Les autres sources de fibres sont :

  • les légumes secs : lentilles, haricots secs, pois chiches...
  • les noix et fruits secs (pruneaux, figues...),
  • les légumes verts, dans une moindre mesure.

Buvez beaucoup pour éviter la constipation !

Lorsqu'on est constipé, il est conseillé de boire beaucoup d'eau pour favoriser l'hydratation des selles et augmenter leur volume. Il faut privilégier l'eau plate, car les eaux gazeuses aggravent le ballonnement. Les eaux riches en magnésium, comme l'Hépar, ont un effet laxatif naturel.

Le tout est de boire entre un et deux litres par jour. Les jus de fruits non sucrés peuvent aussi être une bonne option. Méfiez vous cependant du thé et du café, qui sont irritants pour le tube digestif. Certaines tisanes laxatives permettent aussi de soulager les personnes constipées.

Évitez certains aliments

Même si le mieux est de manger équilibré et donc de tout, en cas de constipation il est préférable d'éviter certains aliments, qui ralentissent le transit. C'est le cas du choux, des radis, du riz, des pommes de terre, des bananes, etc.

Si vous avez des douleurs ou que vous êtes sujet à une colopathie fonctionnelle (côlon irritable, alternance diarrhée/constipation), mieux vaut aussi éviter certains aliments susceptibles de déclencher les troubles. Ces aliments varient d'une personne à l'autre, il faut donc apprendre à les identifier. Il s'agit généralement :

  • des plats épicés,
  • de l'alcool,
  • des légumes de la famille du choux (qui fermentent dans l'intestin),
  • des fromages fermentés,
  • des fritures et aliments trop gras.

Contre la constipation : essayez les probiotiques

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui sont bénéfiques pour le transit : ils renforcent la « flore » qui peuple nos intestins et aident à la digestion. On trouve les probiotiques dans tous les produits laitiers. Il en existe de nombreuses variétés, qui ont fait la preuve de leur efficacité dans le syndrome de l'intestin irritable, la diarrhée, l'intolérance au lactose...

Pour la constipation, les bifidobactéries et lactobacillus, qu'on trouve dans les yaourts, sont intéressants. Attention aux yaourts à boire enrichis en probotiques qui sont globalement trop sucrés.

Si vous souhaitez faire une cure plus offensive de probiotiques, demandez à votre pharmacien. Il pourra vous orienter vers des compléments alimentaires pour une cure (environ 10-15 euros la boîte de 30 gélules).


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean-marie boulenouar

infirmier - anesthésiste (32 ans) | retraité de la santé.

Expert

david messager

boutique en ligne de phytothérapie et aromathérapie

Expert

marianne durieux

hypnose holistique et humaniste | www.elan-sante.fr

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.